Accueil » Apple intègre le Dow Jones

Apple intègre le Dow Jones

Apple integre le dow jonesJeudi prochain, le 19 mars, Apple (AAPL) va intégrer l’indice Dow Jones Industrial Average (DJ). Quel chemin parcouru par cette société depuis sa création en 1976 et son introduction en bourse en décembre 1980 !

Apple est aujourd’hui la société la plus capitalisée au monde avec une valorisation de 736,812 milliards de $. Son incorporation dans l’indice du DJ paraît donc tout à fait normal.

Mais quand une nouvelle action entre dans un indice, il faut en général qu’une autre action en sorte. Et c’est la société AT&T (T) qui a été poussée vers la sortie. C’est un « coup dur » pour cette entreprise qui faisait partie du DJ depuis 1999. Mais d’après David Blitzer, président du comité de l’indice Dow Jones, le secteur des télécommunications est trop représenté dans l’indice. Entre Verizon (VZ) et AT&T (T), c’est AT&T avec la capitalisation la plus faible, qui a été choisie.

Voici ci-dessous, un tableau montrant la nouvelle pondération du Dow Jones après l’ajout d’Apple, l’éviction de AT&T et le split de VISA:

Apple integre le Dow Jones Weight

Comme je vous l’ai déjà expliqué dans mon article précédent, le Dow Jones n’est pas un indice pondéré par la capitalisation boursière mais par les prix. Ce qui explique qu’avec un prix de ~$126, Apple se classe en cinquième position dans ce tableau. Si Apple n’avait pas procédé à un split de 7 pour 1 en juin de l’année dernière, la société n’aurait pas pu intégrer le plus vieil indice boursier du monde. On peut d’ailleurs s’intéroger pour savoir si ce split, qui a quand même divisé le prix de l’action par 7, a été fait dans l’optique d’entrer dans le DJ où alors si c’est simplement une opportunité qu’a saisi le comité du Dow Jones ?

Regardons maintenant, grâce au nouveau tableau ci-dessous, les 30 sociétés qui composent l’indice Dow Jones (il y en a en réalité 31 car j’ai laissé AT&T (T) pour comparer):

Apple integre le Dow Jones Capitalisation

 

Comme vous pouvez le constater, Apple (APPL) est la plus grosse capitalisation boursière de l’indice (et de loin!) puisque sa capitalisation est deux fois supérieure à ces deux « poursuivants » directs que sont Exxon Mobil (XOM) et Microsoft (MSFT). Pourtant Apple ne sera qu’en cinquième position dans la pondération de l’indice. En revanche, Goldman Sachs (GS), qui en terme de capitalisation est en queue de peloton, va être en première position dans la pondération du Dow Jones, grâce à son prix élevé .

Avouez que le mode de calcul du Dow Jones Industrial Index en fait vraiment un indice « étrange »… C’est pour cela que le DJ n’est plus un benchmark utilisé par les professionnels depuis longtemps et qu’ils préfèrent observer le SP500 qui représente mieux l’économie Américaine et qui est l’indice le plus suivi et le plus tradé au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *