Accueil » E-mini Russell 2000. Le CME va proposer ce contrat à partir du 10 juillet sous le symbole RTY.

E-mini Russell 2000. Le CME va proposer ce contrat à partir du 10 juillet sous le symbole RTY.

E-mini Russell 2000 CME

Le Chicago Mercantile Exchange (CME) va vous permettre de trader un « nouvel » indice le 10 juillet. En réalité cet indice n’est pas si nouveau que cela puisqu’il s’agit du E-mini Russell 2000. La nouveauté consiste dans le changement de symbole et le fait que ce Future va désormais se trader au CME (comme ce fut le cas il y a plusieurs années) au lieu de l’Intercontinental Exchange (ICE).

 

Qu’est-ce que le E-mini Russell 2000 ?

Le E-mini Russell 2000 est un contrat Future basé sur l’indice Russell 2000 représentant 2000 petites sociétés américaines. La taille moyenne de ces sociétés est de 2,288 milliards de $ alors que la taille médiane n’est que de 0,78 milliards de $. A titre de comparaison, la capitalisation boursière de la plus petite des valeurs du Dow Jones (DJIA) est de 36 milliards de $.


Voici la composition sectorielle de cet indice :

E-mini Russell 2000 secteurs

 

Caractéristiques du contrat E-mini Russell 2000.

Jusqu’à maintenant, pour trader le Future Russell 2000, on utilisait le contrat TF de l’ICE. Mais à partir du lundi 10 juillet, nous pourrons utiliser le contrat RTY du CME.

Les horaires de cotation seront en continue du dimanche à minuit au vendredi à 23h avec une pause journalière de 45 minutes entre 22h15 et 23h.
Comme pour les autres indices US, il y a 4 expirations de contrat par an : mars, juin, septembre et décembre.
Le tick minimum est de 0,1 point. La valeur du tick est de $5. Un mouvement de 1 point (10 ticks) sur le Future représente donc un gain ou une perte de $50.
La marge requise pour ouvrir une position sera d’environ $2350. Ce qui, par rapport à la taille nominale actuelle du contrat (1400 points x $50 = $70000), représente un levier de ~30.

Il y aura également des options avec une multitude d’échéances (hebdomadaires, mensuelles et fin de mois) disponibles sur ce contrat.

 

Comment basculer de l’ICE vers le CME ?

Si vous êtes un habitué du trading sur le contrat TF de l’ICE, vous disposez d’un an pour basculer vers le nouveau contrat RTY du CME. En effet, l’ICE va continuer de lister le TF jusqu’à l’expiration de juin 2018 avec les 4 prochaines échéances de septembre, décembre, mars et juin (merci à Ted Doukas pour cette précision).

Les professionnels qui possèdent de grosses positions qu’ils gardent sur plusieurs jours ou semaines vont pouvoir changer de contrat de plusieurs manières. La plus utilisée sera certainement celle qui consiste à utiliser les fonctionnalités Basis Trade at Index Close (BTIC) du CME et Trade at Index Close (TIC) de l’ICE. Un investisseur pourra ainsi transférer ses positions d’une place boursière à une autre en partant d’une base connue qui n’est autre que le cours de clôture de l’indice. En utilisant le BTIC et le TIC, l’investisseur peut ainsi éviter les contraintes de slippage*.

Pour les particuliers, la méthode la plus évidente reste de clôturer sa position sur l’ICE et en ouvrir une nouvelle sur le CME. La liquidité sur le contrat de l’ICE va être amenée à diminuer de plus en plus. Je vous conseille donc de basculer sur le contrat du CME dès que possible. Vérifiez les volumes journaliers des deux contrats et lorsque les volumes traités sur le RTY seront supérieurs au TF alors vous saurez que c’est le moment pour changer définitivement de contrat.

 

*Slippage : décalage des cours qui provoque un passage d’ordre à un prix souvent défavorable à l’investisseur.

 

Pourquoi trader le E-mini Russell 2000 ?

Le E-mini Russell 2000 est un contrat intéressant à trader parce qu’il est plus volatile que le SP500. A titre d’exemple, sur les dix dernières séances, le SP500 n’a bougé en moyenne que de 0,65% par jour tandis que le Russell bougeait en moyenne de 1,15%.

Cette volatilité sur les courbes de prix se retrouve également dans la volatilité implicite des options du Russell qui sont, par conséquent, plus « riches ». Pour un trader d’option, cela peut créer de belles opportunités.

Les adeptes du trading de paires vont également y trouver leurs comptes. La corrélation à 6 mois entre le E-mini SP500 et le E-mini Russell 2000 est très proche de 0,9, ce qui en fait de bons candidats pour du trading de paires. Grâce au retour du Future Russell 2000 au CME, les traders vont voir leur marge diminuer pour trader cette paire. En effet, les deux Futures se trouvant sur la même place boursière, la marge requise pour trader ces deux instruments va baisser de 70%.

Vous pourrez retrouver le E-mini Russell 2000 du CME sur votre plateforme ProRealTime.

 

4 commentaires

  1. LECOQ dit

    Bonjour Paul

    C’est un très bon support car très liquide et volatile
    Avec les options ( hebdo & mensuel ) pour vous çà devrait le faire .
    Allez je vous laisse et je vous souhaite de bons trades
    Cordialement
    Philippe

      • LECOQ dit

        Paul , j’ai travaillé ce support de 2003>2005 ( a partir du DOM ) mais finalement j’ai opté pour le Bund car à l’époque il s’y traitait 700 000>1 000 000 lots/jour , mais je vous le conseil pour les options .
        Philippe .

        • Paul de Celtinvest dit

          Je pense que la liquidité sur le Future Russell 2000 va encore agmenter maintenant qu’il va revenir au CME.
          Pour ce qui est des options, je traite déjà les otions du Russell 2000 via l’indice RUT. Et je n’ai pas à me plaindre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *