Accueil » High Frequency Trading

High Frequency Trading

High Frequency TradingDans les médias, vous avez certainement déjà entendu parler du High Frequency Trading (HFT). Mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit et surtout est-ce vraiment aussi néfaste qu’on peut le lire ou l’entendre ?

 

Qu’est-ce que le High Frequency Trading ?

Le High Frequency Trading, c’est le TGV. Non cela rien à voir avec la SNCF. Ici, il s’agit du Trading à Grande Vitesse. Je dirais même plus, le trading à la vitesse « démesurée » (pour ceux qui connaissent: La Folle histoire de l’espace

Plus sérieusement, pendant que vous venez de cligner des yeux, il y a eu ~2650 ordres envoyés sur les marchés par des ordinateurs ultra puissants. La grande majorité de ces ordres seront d’ailleurs annulés avant d’être exécutés. Le HFT représenterait aujourd’hui 60% des transactions boursières. Le but du High Frequency Trading est de générer une multitude de petits profits mais extrêmement rapidement et de répéter ces opérations aussi souvent que possible.

 

Voici quelques-unes des techniques utilisées pour générer ces profits:

  • Arbitrage: Sur les marchés il existe toujours des opportunités d’arbitrage entre deux actifs, un sous-jacent et ses dérivés ou bien entre deux places boursières. Mais ces opportunités sont maintenant décelées à la vitesse de la lumière et l’arbitrage n’est plus utilisé que par les sociétés de HFT.
  • Manipulation des cours: Interagir directement sur les carnets d’ordres pour pousser les cours à la hausse ou à la baisse. Lire vos ordres pour passer devant et obtenir la meilleure exécution. Aller chercher vos stops…

 

 Le High Frequency Trading est-il néfaste ?

Après ce que vous venez de lire ci-dessus, vous allez certainement répondre OUI.

Et bien moi, je dis NON ! Enfin, disons que le High Frequency Trading a quelques avantages…   Lesquels ?

  • Liquidité: Compte tenu de tous les volumes générés par le HFT, il est beaucoup plus facile d’entrer et sortir de position que par le passé. Votre ordre va toujours intéresser quelqu’un. De plus, l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente (spread entre bid & ask) a fortement diminué. Pour mémoire, les marchés cotaient encore en fraction 1/16 il y a une quinzaine d’année. Aujourd’hui le spread est de 1 centime.
  • Amélioration des coûts: Quand j’ai commencé à investir en bourse, le minimum pour passer mes ordres était de 15€, aujourd’hui c’est $1.

 

Comment se protéger du High Frequency Trading ?

Tout d’abord, laissez-moi mettre les choses au clair: Bien entendu je suis contre la manipulation des cours ! Mais n’est-ce pas ce que vient de faire la Banque Nationale Suisse (BNS) pendant plus de 3 ans ? On a vu où cela a mené certains traders et brokers… N’est-ce pas encore ce que font toutes les principales banques mondiales: FED, BOJ et maintenant la BCE. Et vous allez voir où cela nous mènera…

 

Rappel: Le but du High Frequency Trading est de générer une multitude de petits profits mais extrêmement rapidement et de répéter ces opérations aussi souvent que possible.

Lorsque manipulation des cours il y a, c’est seulement une affaire de secondes, voire minutes, mais en aucun cas de jours ou semaines !

Pour vous protéger du HFT, il vous suffit de ne pas jouer dans la même cour qu’eux:

  • Pas de scalping ! Choisissez des horizons de trading ou d’investissement plus longs.
  • Pas de stops ! Vous pensez à tort ou à raison qu’ils sont chassés ? Alors ne mettez plus de stop mais protégez-vous avec des options.

 

J’espère que cet article vous  aura apporté quelques informations utiles sur le High Frequency Trading et surtout que vous aurez compris qu’il était assez simple d’adapter sa façon de trader ou d’investir pour que le HFT n’ait pas d’influence sur votre performance.

2 commentaires

  1. Ulysse dit

    Il y a 20 ans les places de New-York, Chicago, Londres se voulaient déjà comme les places de Marché les plus liquides du Monde, selon le type d’actif qui s’y échangeaient. Entrer ou sortir du marché sur des titres tels que Coca-cola, Boing, et autre Caterpillar ne posait pas de problème, pas plus que de rentrer ou sortir, de BNP, Elf de l’époque, ou accor. Il a toujours été plus compliqué d’entrer ou sortir des petites capitalisations dont le flottant est par définition plus restreint….. les cours de ces dernières sont également plus manipulables.
    Oui la liquidité c’est bien….. et même très bien….. mais pour quoi faire?
    La liquidité sur un marché primaire BRAVO, OUI, OUI, OUI….. des gno, gno, des KIKIs….c’est du financement d’entreprise, du financement pour des entrepreneurs innovants. De la finance pour de la création de valeur.
    Qu’en est il sur un marché secondaire? Quel est le seuil de liquidité raisonnable, nécessaire? N’oublions pas que sur un tel marché on ne fait que s’échanger le mistigri. C’est un marché spéculatif par définition. J’ai adoré et apprécie encore ce sport. Mais soyons juste….. en quoi le HFT apporte il quoi que ce soit à la création de valeur?
    C’est la forme moderne des petits arrangements qui du temps de la criée se faisaient d’un signe de tête entre gens de la profession.
    Les arrondis qui finissaient dans la poche du trader, se sont formalisés sous forme électronique.
    Dans le fond, ça ne change rien. Avant on jouait au bonto et on plumait le pigeon à la bonne franquette, aujourd’hui on spoof le chaland. On est passé de l’artisanat à l’industrie, après la consommation de masse, le plumage de masse. Un net progrès technologique.
    Dans sa théorie de l’évolution Darwin fait un constat qui m’est toujours resté en tête: « En ce qui concerne le vivant il n’y a pas de différence de nature, mais de degrés ». J’ai tendance a faire le même constat en ce qui concerne le HFT.
    L’arnaque hirsute d’autrefois s’est lissé le poil…… ça ne fait pas moins mal….. mais ça va plus vite. si vous voyez ce que je veux dire.
    J’entends souvent dire : » pour le client c’est transparent »…..J’adore le glissement sémantique . Cela veut simplement dire c’est Opaque. le client ne se rend compte de rien. Pas vu pas pris. Rien dans les mains rien dans les poches. rien dans tes poches, tout dans les miennes.
    Le progrès dans notre cas est une affaire de langage, pas de nature.
    Cependant Je suis d’accord avec toi Paul. Si vous ne voulez pas vous exposer à la dissymétrie à haute fréquence, optez pour un horizon plus large, sans stop quelques options feront l’affaire. Sortez de la pensée binaire pour ouvrir un éventail de stratégies plus nuancé.
    Cinquante nuances de…….. faites gaffe tout de même…… l’argent est un mauvais maitre mais un excellent serviteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *