Accueil » Janvier, indicateur ?

Janvier, indicateur ?

Janvier IndicateurLe mois de janvier est déjà terminé. L’heure d’un premier bilan: Le SP500 fini en baisse de – 3.1%

Janvier comme indicateur ?

Vous connaissez peut-être le dicton boursier qui dit: « Comme va janvier, va l’année » ?

Celui-ci sous entend que si le mois de janvier est positif, le SP500 finira l’année sur une note positive mais que si le mois de janvier est négatif, le SP500 finira l’année en baisse. Cette théorie est-elle vraiment justifiée ?

Pour le vérifier, il suffit de regarder l’historique du SP500. Je suis remonté jusqu’en janvier 1960. Depuis cette date, il y a eu 40 années où le mois de janvier avait prédit la couleur de la bougie annuelle. Autrement dit, si le mois de janvier avait baissé, l’année était baissière et si le mois de janvier avait été haussier, le SP500 avait terminé l’année également en hausse. Contre 15 années où le mois de janvier et l’année concernée ont fini de manière opposée. Cela donne donc un taux de réussite de 72,7%.

Il est important de noter que dans les années 60, 70, 80 et 90, seules 2 années par décennies sont venues contredire cet adage. Mais depuis les années 2000, il y a eu 7 années où janvier et l’année n’étaient pas accordés. Il faut dire qu’avec 2 bulles (internet et subprimes) qui ont explosé, les marchés n’étaient pas simples…

Statistiquement parlant, nous devrions avoir du 50/50. Or pour l’instant le taux de réussite est plutôt bon puisqu’il est de plus de 70%. Mais en statistiques, il faut un nombre d’occurrences suffisamment important pour en tirer une quelconque déduction. Rendez-vous donc dans un millier d’années, nous aurons assez de données, et nous pourrons en tirer des conclusions…

En tout cas, si on se contente de ce que nous avons eu jusqu’à maintenant et avec un mois de janvier négatif de – 3.1% sur le SP500, cela ne laisse rien envisager de bon pour le restant de l’année…

 

Et si l’indicateur de janvier se trompait encore une fois ?

Savez-vous qu’elle année nous sommes ? 2015, mais encore…

Nous sommes dans l’année des élections Américaines ! En effet, en novembre, nous connaîtrons le nom du nouveau président des USA et il prendra ses fonctions en janvier 2016.

Quel rapport avec la bourse me direz-vous ? Peut-être aucun… Mais sachez tout de même que depuis 1960, la seule année d’élections qui a été baissière, a terminé l’année avec une baisse ridicule de seulement – 0.003% ! Quant à la moyenne de hausse de toutes ces années d’élections, elle est de + 17.13%

C’est plutôt un bon présage pour cette année, non ?

 

Attention toutefois aux mauvaises surprises !

Vous n’avez peut-être jamais fait attention, mais tous les 7 ans, se produit une forte correction sur les marchés. Il semblerait qu’il y ait un cycle de 7 ans (ou presque) sur les marchés. Ci-dessous les corrections du SP500 depuis 1960 (sur le Dow Jones, la répétabilité commence dès 1940 !).

  • 1960 => – 12%
  • 1966 => – 22% (6 au lieu de 7 ans)
  • 1973 => – 25%
  • 1980 => – 18%
  • 1987 => – 35%
  • 1994 => – 10%
  • 2001 => – 31%
  • 2008 => – 49%
  • 2015 => ???

Ces différentes baisses proviennent de causes diverses telles que: une nouvelle loi sur les taux d’intérêts, la guerre, un resserrement de politique monétaire, un choc pétrolier, un krach sur le marché de l’argent, une bulle techno, la crise des subprimes…

Comme vous venez de le voir, Le cygne noir peut venir de n’importe où et entraîner avec lui les indices.

2015 fera-t-elle exception à cette série noire de 7 ans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *