Accueil » Les nouveaux loups de Wall Street

Les nouveaux loups de Wall Street

J’écris cet article pour apporter une nuance au documentaire ci-dessus: « les nouveaux loups de Wall Street », diffusé sur Canal+.

Celui-ci est très bien fait, mais il donne trop l’impression que le High Frequency Trading (HFT) contrôle la bourse. Or il n’en est rien. Les fondamentaux mais surtout l’offre et la demande, seront toujours les raisons qui tirent la bourse vers le haut ou l’entrainent à la baisse. La spéculation et le HFT exacerbent les mouvements et créent de la volatilité, mais leur rôle s’arrête là.

 

On voudrait vous faire croire dans ce reportage que les traders HFT essaient de plumer les petits porteurs et les investisseurs. Cela ne peut pas coller car le HFT représente aujourd’hui plus de 70% des volumes de négociations des actions aux US. Comprenez bien qu’avec de telles proportions, les sociétés de HFT se battent d’abord et surtout entre elles. Le passage avec Haim Bodek (1h23mns du reportage) le montre bien. Ce monsieur, avait une technique lui permettant de prendre $20 000 en un clin d’oeil au marché. Puis du jour au lendemain, ça n’a plus marché. Il a fini par trouver plus malin que lui. D’ailleurs cette interview est très révélatrice des intervenants sur les marchés. Quand il a compris qu’il ne pourrait plus utiliser sa technique, il a même été jusqu’à porter plainte. Alors que ça ne le dérangeait pas du tout de faire virer des mecs en un claquement de doigt…

 

On voudrait également vous faire croire que les traders HFT ont inventé de nouvelles méthodes permettant de tricher et de gagner de l’argent plus facilement avec des techniques comme le spoofing par exemple. Le spoofing est une stratégie consistant à gonfler le volume du carnet d’ordre pour attirer les prix dans votre sens, puis à supprimer ces ordres une fois que le marché a décalé. Et bien cette technique existe depuis bien longtemps, à une époque où un ordinateur pesait encore 30 kg.  

Allez à la 26eme minute (durée: 3 mns) de cet ancien reportage ci-dessous. Vous allez voir un bel exemple de spoofing. Ce reportage est en Anglais. Si vous ne comprenez pas tout, je vous explique plus bas ce que je voulais vous montrer…

 

Ce que l’on voit de la 26eme à la 29eme minute:
Paul Tudor Jones veut acheter 300 contrats dès l’ouverture parce qu’il pense que le marché va monter. Le problème, c’est que son trader n’a pu en acheter que 200 et les cours montent… Il veut absolument rentrer sur le marché, alors qu’est-ce qu’il va faire ?
Il va se placer à la vente avec 1000 contrats pour tirer le marché vers le bas et dès qu’il est exécuté sur la centaine de contrats restants, il va supprimer son ordre de 1000 contrats. Ca ne vous rappelle rien ? Eh oui, c’est du spoofing. Mais au lieu de faire ça en une milliseconde avec un ordinateur, ça lui a pris à peu près vingt secondes

 

On voudrait également vous faire peur en vous disant que le HFT est la cause du krach du 06 mai 2010 et des prochains… Je ne dis pas que le HFT n’est pas responsable de ce qu’ont vécu les marchés ce 6 mai 2010, mais il faut nuancer les propos du journaliste dans le reportage, car contrairement à ce qu’il dit, ce n’est pas « la chute la plus énorme de l’histoire de la bourse ». Le 19 octobre 1987, le SP500 a perdu 20% dans la journée et le HFT n’existait pas !

 

Je ne suis pas un trader HFT. Je suis même plutôt contre, mais je constate simplement que cela existe et qu’il va être difficile de faire sans. Je suis un investisseur/spéculateur mais je n’ai pas peur du HFT car il me suffit d’éviter le scalping, de passer mes ordres à cours limites, d’augmenter mon horizon de temps (swing trading) et d’utiliser les options plutôt que de mettre des stops. Grâce à ces mesures simples, le HFT n’aura que très peu d’incidence dans mes investissements ou dans mon trading.

8 commentaires

  1. philippe bis dit

    Bonjour et merci pour cette article Paul,JL.C conseil des put synthétique sur le cac c ‘est a dire des achat de call et ventes de futur.Combien de call il faut pour couvrir ses futur ?Et les positions de short doivent-elle etre gardé overnignt et overweek?Merci ,bonne fetes!

  2. Eromawyn dit

    Pour les marchés centralisés (actions, futures), c’est assez facile de supprimer le HFT : on arrête la cotation continue, pour mettre un fixing toutes les secondes (ou 2,3,10,30,60…).

    Comme ça finit la course aux fibres rapides.

    Pour le Forex, c’est une autre histoire.

  3. Avec tout le respect que je vous dois je crois surtout que vous n’avez pas compris le problème avec le HFT. Ce n’est pas le spoofing qui nous fait chier. C’est surtout qu’ils ont un accès direct aux prix des marchés sans passer par un SIP et peuvent donc placer leurs ordres avant que vous voyez les prix. Et oui, ce passe droit est bien plus problématique que faire du spoofing. Le spoofing ca se voit et ça se contre. Le grand Eric Scott Hunsader se bat contre le HFT mais il est bien seul…

    • celtinvest dit

      Bonjour,
      J’ai compris comment marche le HFT. C’est vous qui avez mal lu mon article 😉
      Je cite le spoofing car dans le reportage on voudrait nous faire croire que cela fait partie des nouvelles techniques (parmi d’autres) employé par le HFT. Or le spoofing, ce n’est pas nouveau. Point. La démonstration s’arrête là.

      Comme je l’ai expliqué dans cet article et dans celui-ci http://www.celtinvest.com/high-frequency-trading, on s’en moque complètement du HFT à partir du moment où l’on est un investisseur et non un day trader ou un scalper.
      Donc si vous souffrez du HFT, c’est que votre horizon de temps pour trader est mal choisi. Allongez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *