Accueil » Sales Trader

Sales Trader

Sales Trader Frédéric AubelAujourd’hui, nous allons découvrir une profession inconnue des particuliers, il s’agit du Sales Trader.

Pour expliquer sa profession, j’ai demandé à un ancien Sales Trader, Frédéric AUBEL,  de bien vouloir répondre à mes questions.

 

 

Paul:
« Merci Frédéric de répondre à mes questions. Pouvez-vous, s’il vous plaît, nous présenter en quoi consiste le métier de Sales Trader ? »

Frédéric:
« En quelques mots, le métier que j’ai exercé ces 11 dernières années chez Global Equities (de 2003 à 2014) sur le marché actions, consistait à recueillir les instructions d’achat et de vente des clients et d’exécuter leurs ordres.
Chaque matin dès 6h00, mon job était de prendre note des dernières informations de la nuit et de les analyser : clôture des marchés américains et japonais essentiellement, et déterminer celles qui sont susceptibles d’avoir un impact sur les marchés actions européens dès l’ouverture (résultats d’entreprises, statistiques économiques…)
Réaliser un compte rendu de ces informations aux clients (des optionneurs et des hedge funds essentiellement basés à Londres)
Prévenir les clients sur les effets de ces informations sur les pertes et profits de leur portefeuille et, en fonction de la confiance que l’on se voit accorder, les conseiller d’acheter ou de vendre telle ou telle position.
Puis, durant la journée, suivre au plus près les ordres d’achat et de vente des clients et les informer de toute nouvelle ou développement susceptible de faire décaler les cours.
Le but ultime étant de rapporter à la clôture un cours d’achat (ou de vente) moyen meilleur que le Volume Weighted Average Price (VWAP).
Sur certaines valeurs non liquides, mon travail consistait également à trouver des contreparties.
En dehors des horaires de trading, le métier consiste également à mieux connaître le client en se déplaçant sur son lieu de travail afin de mieux connaître ses besoins et d’établir une relation de confiance. »

 

Paul:
« C’est un travail qui a l’air très prenant ? »

Frédéric:
« Très, et c’est un travail de longue haleine.
Mais j’ai décidé récemment de quitter ce métier car il faut savoir évoluer. De plus, ce métier est rendu de plus en plus difficile à cause de la régulation croissante et du développement du trading électronique.
Mais également parce que je ne me voyais pas exercer ces conditions de travail dans une dizaine ou une vingtaine d’années. C’est un métier plutôt stressant où vous pouvez passer en quelques minutes de la torpeur d’un marché d’été à une grave crise financière. La récente crise Grecque est un très bon exemple…
Aujourd’hui, je prépare le Chartered Financial Analyst (CFA) pour une reconversion dans la gestion d’actifs. »

 

Paul:
« Vous avez parlé du VWAP, pouvez-vous expliquer de quoi il s’agit ? »

Frédéric:
« Le Volume Weighted Average Price correspond à la moyenne des prix des actions échangées pendant une période donnée pondérée par le volume échangé. Il est utilisé par les investisseurs pour évaluer la qualité de l’exécution d’un ordre de bourse. Si vous avez acheté sur une journée, 1 million d’actions Alcatel (ALU) au prix moyen 3.23€ et que le VWAP est de 3.235€, vous avez été meilleur que le marché et inversement. »

 

Paul:
« Quelles sont les qualités requises pour exercer le métier de Sales Trader ? »

Frédéric:
« Selon moi, les principales compétences sont de posséder un bon relationnel client, être un bon vendeur (au sens noble du terme, c’est-à-dire vendre ce en quoi vous croyez et ne pas vendre que de la commission). Il faut savoir analyser rapidement comment le marché va recevoir telle ou telle information et pas forcément l’information en elle-même (ce qu’expliquait Keynes avec son concours de beauté).
Etre réactif, rapide et aimer ce que vous faites. »

 

Paul:
« Y a-t-il des études ou des formations particulières pour devenir Sales Trader ? »

Frédéric:
« Le meilleur cursus est de passer par les hautes écoles de commerce type Essec, HEC… ou tout cursus où les maths prédominent. »

 

Paul:
« Merci Frédéric pour nos échanges et vos réponses à mes questions. Bonne continuation dans votre formation. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *