Accueil » Acheter une Option Call

Acheter une Option Call

Acheter Option CallDans cet article, nous allons voir pourquoi acheter un Call et aussi lequel choisir.

 

 

Pourquoi acheter une Option Call ?

Ci-dessous une liste, des raisons pour lesquelles on pourrait vouloir acheter un Call:

  • Delta hedging
  • Anticipation directionnelle
  • Effet de levier
  • Hausse de la volatilité implicite
  • Meilleure utilisation du capital
  • Protection d’une position en vente à découvert (Put synthétique)
  • Risque limité à la prime payée

Delta Hedging:

Je n’expliquerai pas le Delta Hedging ici puisque cela fera l’occasion d’un futur article (abonnez-vous, c’est gratuit).

 

L’anticipation directionnelle:

Vous êtes haussier sur une action, un indice, une devise ou une matière première ? Alors acheter une option Call vous permet de jouer la hausse du sous-jacent.

 

L’effet de levier:

Une option offre un effet de levier bien supérieur à l’achat direct du sous-jacent. Selon l’option choisie (strike et échéance), une variation de seulement quelques pourcents sur le sous-jacent peut faire varier la prime de votre Call de plusieurs dizaines de pourcents.

 

Hausse de volatilité implicite:

La volatilité implicite (VI) joue un rôle primordial dans la prime de l’option. Une hausse de la volatilité fera monter la prime de votre option. On a donc intérêt en tant qu’acheteur d’options à ce que la volatilité augmente. Malheureusement, lorsqu’un actif monte, sa volatilité implicite à tendance à baisser. En achetant un Call, n’espérez donc pas trop profiter de la hausse de la volatilité.

Conseil: Sur les actions, pour éviter une trop forte érosion de la prime de votre Call, achetez une option dont l’échéance se trouve après la date des prochains earnings de la société. Ainsi votre Call pourra bénéficier de la hausse de la VI due aux earnings.

 

Meilleure utilisation du capital:

On utilise mieux son capital car avec moins d’argent (acheter un Call coûte moins cher que d’acheter le sous-jacent lui-même), on bénéficie d’un plus gros effet de levier.

 

Protection d’une position en vente à découvert (Put Synthétique):

Lorsque l’on vend à découvert un actif, on est exposé à la hausse de celui-ci. On peut placer un stop pour se protéger, mais dans le cas d’une action par exemple, on est exposé à une OPA (Offre Publique d’Achat) sur la valeur. Dans ce cas, l’action va se retrouver en fort gap haussier à la prochaine ouverture et votre stop ne vous servira pas à grand chose. Vous ne pourrez que constater les dégâts… C’est le « même genre de risque » que ce qui s’est passé sur la devise EUR/CHF.

Si à la place du stop, vous achetez une option Call, votre perte sera garantie à la somme prévue au départ. Je ferai également un article dédié au Put Synthétique…

 

Risque limité à la prime payée:

Acheter un Call, c’est prendre un risque, mais qui sera toujours limité à la prime payée à l’ouverture du trade. Et ce, même si le sous-jacent chutait jusqu’à zéro.

 

Quelle option Call acheter ?

Acheter un Call en soit n’est pas compliqué, le plus dur est de trouver le bon Call. En effet, beaucoup de personnes qui ont déjà essayé les options disent que c’est de l’arnaque parce que leur trade a été perdant alors que l’action avait monté. Si cela vous est déjà arrivé, c’est probablement que vous aviez choisi la mauvaise option.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour mieux choisir votre option la prochaine fois:

Echéance:

Pour bien choisir son échéance, il faut déterminer la période nécessaire pour que votre scénario se réalise. Je conseille toujours de se laisser une marge par rapport au temps prévu. Donc si vous pensez qu’une hausse va se produire sur le sous-jacent d’ici 15 jours, prenez une échéance pour votre option de trois semaines ou un mois. Vous allez certes payer votre option plus chère, mais vous souffrirez moins de l’érosion du temps si votre scénario ne se réalise pas selon votre anticipation initiale.

 

Strike:

Le choix du strike dépend des raisons pour lesquelles vous achetez le Call (voir plus haut). Les conseils qui suivent sont pour une anticipation haussière du sous-jacent:

  • Si vous êtes plutôt agressif ou que vous avez très confiance dans une forte hausse, alors achetez une option en dehors de la monnaie (OTM). Soit un Delta de 0,45 à 0,30. Vous pourrez dégager une très grosse plus-value.
  • Si vous êtes plutôt conservateur (comme moi) ou que vous n’êtes pas certain que la hausse se produise, alors achetez une option à la monnaie (ATM) ou même dans la monnaie (ITM). Soit un Delta de 0,80 à 0,50. Votre rendement sera moins bon qu’avec une option OTM, mais vous souffrirez moins de l’érosion du temps dans le cas ou la hausse ne serait pas au rendez-vous ou qu’elle serait en retard… 

 

Voici une petite vidéo pour compléter cet article:

 

5 commentaires

    • celtinvest dit

      Bonjour Philippe,
      A titre d’exemple, l’option Call de strike 1.1300 d’échéance 30 jours coûte 148€ pour un mini lot (10 000). Et l’option Put de strike 1.1250 d’échéance 30 jours coûte 116€.

  1. philippe dit

    Merci , cela veut dire qu ‘il faut que la paire monte de 168 pips a 0.88 avant 30 jours pour etre gagnant?Et concernant ceux qui sont perdant méme si la paire monte cela veut sans doute dire qu ‘il on acheté le call en dehors de la monnaie?Bonne semaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *